Blog

You are here: Home → Archives → Category → Client
mar 20, 2017

Exploitation d’un réseau routier : 2 experts se rapprochent

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

 

Exploitation d’un réseau routier : 2 experts se rapprochent

Le 28 février dernier, PERINFO a scellé le processus d’acquisition d’AGT Collectivités.

Ce pôle de compétence permet à PERINFO de devenir le leader français dans le suivi et le pilotage des activités routières en France :

  • d’une part avec la solution GESCAR, dédiée à la gestion de flotte, maintenance et suivi analytique pour les Collectivités et en particulier pour les Parcs Départementaux,
  • d’autre part avec AGT-Collectivités, spécialiste de la gestion opérationnelle d’un réseau routier et de voirie communale.

Ce rapprochement accentuera la synergie des 2 solutions, avec pour objectifs d’accroitre la transversalité et la mutualisation de l’offre PERINFO à destination des collectivités.

Disposant d’une vision globale sur l’exploitation et l’entretien d’un réseau, PERINFO dispose également, par la richesse de ses partenariats, d’une expertise métiers sur l’écosystème routier permettant de répondre à l’ensemble des besoins d’un gestionnaire de réseau technique.

Gestion Opérationnellement et Suivi Décisionnel

 

Contact :
Monia MATHON
Assistante Marketing
Tél. : 03 88 10 56 70
Mail : mmathon@perinfo.eu

 

jan 10, 2017

Communiqué de presse

collectivitesperinfo

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

 

Le Groupe AGT connait depuis ces 3 années une forte croissance marquée par un développement important de ses deux solutions AGT Retail et AGT Collectivités.

Acteurs majeurs sur leurs marchés respectifs, ces deux solutions reposent néanmoins sur des écosystèmes et des technologiques différents qui rendaient leur cohabitation difficile  au sein d’une même entité.

Afin de soutenir sa croissance et la pérennité de ses deux solutions, le groupe AGT a décidé de se recentrer sur son activité historique en cédant la solution AGT-Collectivités à PERINFO, éditeur de la solution Gescar.

Ce rapprochement stratégique donne naissance au N°1 français de la gestion opérationnelle et du suivi décisionnel d’activités routières rassemblant un peu plus de 80 gestionnaires de réseaux routiers et de voiries communales.

AGT Collectivités pourra désormais capitaliser sur d’avantage de capacités de développement et des équipes techniques renforcées, ce qui, pour ses clients, est synonyme de plus d’innovation et de compétences de pointe sur une offre plus large.

Pour apporter aux collectivités un haut degré de spécialisation fonctionnelle et une expertise métier accrue, Perinfo, s’appuiera sur la mutualisation des compétences et des technologies, ainsi que sur une large couverture du marché des collectivités.

PERINFO proposera dans son catalogue, la solution Gescar, largement diffusée, avec une gestion étoffée de Flotte (pool, maintenance, achats, stocks, comptabilité analytique…) ainsi qu’une gestion pointue d’un réseau routier et du patrimoine bâti dont la clef de de succès repose sur une analyse décisionnelle renforcée par une expertise métier reconnue des équipes AGT Collectivités.

Ce rapprochement permettra également de répondre aux mutations importantes vécues par les collectivités et au souci constant de disposer d’outils, leur permettant d’augmenter leur performance tout en optimisant leurs ressources.

Conscient de ces enjeux, la volonté de PERINFO est de fournir aux collectivités, les outils les plus performants les aidant au quotidien dans leurs missions de viabilité de leur réseau.

PERINFO

Créée en 1982 à Strasbourg, PERINFO est un éditeur de Logiciels spécialisé pour :

  • le monde du Transport de Personnes
  • le suivi des activités techniques pour les Collectivités :

Editeur de la solution Gescar, elle équipe plus de 50 Conseils Départementaux avec des modules de : Gestion de Parc et d’AtelierGestion des Chantiers et des activités routières, Gestion des Achats et StocksComptabilité Analytique.

PERINFO met particulièrement l’accent sur la qualité de ses produits afin de satisfaire les attentes des clients les plus exigeants en fournissant des logiciels innovants et performants adaptés à leurs métiers

AGT

AGT accompagne depuis plus de 20 ans ses clients dans la gestion opérationnelle et le suivi décisionnel de leur réseau avec comme seul objectif de les rendre plus performants.

Disposant d’une vision globale sur l’exploitation et l’entretien d’un réseau AGT dispose également, par la richesse de ses partenariats, d’une expertise métiers sur l’écosystème routier.

Au-delà du déploiement de la solution informatique, AGT Collectivités intervient aussi en tant que Conseil-Expert de son environnement, couvrant aussi bien la refonte d’un DOVH, la mise en place d’une solution de géolocalisation, que la législation sociale.

Contacts : Ari DADOUN adadoun@perinfo.eu, Emmanuel Horny e.horny@agt-groupe.com

déc 6, 2016

Viabilité Hivernale à Mende

LES SERVICES DE LA VILLE SONT FIN PRÊTS

Depuis le 15 novembre et jusqu’au 15 mars, le plan de viabilité hivernale est enclenché sur la commune. Pendant cette période, un chef et quatre chauffeurs sont d’astreinte pour intervenir 24 h sur 24 et sept jours sur sept.

En fonction de la météo annoncée, le chef d’astreinte fait une première tournée à 3 h du matin et déclenche au besoin le dispositif. Trois parcours sont définis. Chaque chauffeur doit tourner entre trois et quatre heures pour terminer son tracé. Tous les secteurs de la ville sont traités ce qui correspond à environ 100 km de voirie. En fonction de l’heure à laquelle la neige tombe, des priorités sont données pour qu’à 8 h les écoles et les zones d’activités soient dégagées. Les gelées sont aussi traitées par ce service ce qui permet de sécuriser la circulation automobile mais aussi des piétons.

Les services techniques de la Ville disposent de trois chasse-neige et d’une laveuse équipée d’une lame. Deux tondeuses sont également équipées de lames pour déneiger les trottoirs. En cas de fortes précipitations, près de 80 personnes peuvent être mobilisées pour déneiger. Au total, de 100 à 150 tonnes de sel et de 70 à 80 tonnes de pouzzolane sont utilisés par an pour assurer aux Mendois une sécurité optimale sur la route.

Source : www.mende.fr – http://www.mende.fr/cadre-de-vie/viabilite-hivernale-les-services-de-la-ville-sont-fin-prets.html
nov 29, 2016

Elargissement de l’A57

Elargissement de l’A57 à Toulon

Le centre d’exploitation fin prêt

Vinci Autoroutes s’apprête à lancer les premiers travaux d’aménagement de l’autoroute urbaine de l’agglomération de Toulon Provence et Méditerranée : l’A57. Ce chantier, qui s’inscrit dans le Plan de relance autoroutier, est intégralement financé par Vinci Autoroutes

Alors qu’Escota vient récupérer l’exploitation et l’entretien de l’A50, l’A57 et du tunnel de Toulon, Vinci Autoroutes se prépare à débuter l’élargissement à 2×3 voies de l’A57 – un axe majeur fréquenté par 110 000 véhicules par jour – depuis la sortie du tunnel jusqu’à la bifurcation A57/A570. D’un montant de 600 M€, le chantier sera financé à 100% par Vinci Autoroutes en contrepartie d’un allongement de la durée de contrat de concession d’Escota, portée de 2027 à 2032.

Dans ce contexte, l’ancien Centre Autoroutier de Toulon, dépendant de la Direction Interdépartementale des Routes Méditerranée (DIRMED), est devenu le Centre d’exploitation de Toulon au sein du réseau Escota. Il compte 18 salariés, dont 11 issus de l’ancien Centre Autoroutier de Toulon, et s’intègre dans l’organisation du District Provence basé à Aubagne, au sein de la Direction régionale Durance Provence de Vinci Autoroutes. Il est inauguré ce jeudi 24 novembre.

L’élargissement à 2×3 voies de l’A57 a pour but de mieux gérer le flux de circulation et de répondre à l’accroissement du trafic prévu dans les années à venir. Dès janvier 2017, Vinci Autoroutes réalisera des travaux provisoires afin de décongestionner la sortie du tunnel vers l’Est toulonnais. La portion d’autoroute située entre les échangeurs de Tombadou (Sainte-Musse) et des Fourches sera ainsi élargie à 3 voies sur 800 mètres dans le sens Toulon-Nice.

Source : www.constructioncayola.com
http://www.constructioncayola.com/infrastructures/article/2016/11/25/108831/elargissement-a57-toulon-centre-exploitation-fin-pret.php
nov 29, 2016

Dégradation du réseau routier

La société civile exprime sa colère

Les motards ne sont plus seuls à se mettre en colère contre la dégradation des routes françaises : 40 Millions d’Automobilistes lance un recensement des points noirs. Et la CGT défend le maintien d’un service public indispensable à la sécurité routière.

Dans un rapport intitulé « J’ai mal à ma route, quelles sont les routes les plus dégradées de France ? », l’association 40 millions d’automobilistes a recensé plus de 30 000 routes en très mauvais état.

Elle dénonce la dégradation continue du réseau à cause notamment d’une baisse de 25 % par an, depuis 2011, des crédits accordés pour l’entretien courant par l’État et les collectivités.

40MA appelle les pouvoirs publics à « assumer leur part de responsabilité » dans la sécurité routière, sachant que 47 % des accidents sont liés aux infrastructures. Elle réclame notamment une mission parlementaire sur l’état du réseau routier et l’urgence d’entretenir le patrimoine routier (voir le site www.jaimalamaroute.com).

Les motards en première ligne
Ces exigences de sécurité liées à l’état des routes en France trouvent écho chez les motards, usagers vulnérables circulant en équilibre sur 2-roues, donc soumis à des risques accrus de chute à cause des dégradations. La Fédération française des motards en colère (FFMC) a d’ailleurs récemment dénoncé le désengagement de l’État. Ses antennes départementales mènent des actions régulièrement pour pointer du doigt les points noirs routiers (voir Motomag.com rubrique Routes/Casque d’Ane).

Accéder à l’article

 

 

nov 29, 2016

VH : Des bacs à sel à Auxerre

Viabilité hivernale

Des bacs à sel près de chez vous à Auxerre

Le plan de viabilité hivernale sera activé ce jeudi 1er décembre. Avec une astreinte des services de la Ville pendant trois mois. Parallèlement, des bacs à sel sont disposés sur le territoire communal, y compris dans les hameaux d’Auxerre, pour permettre aux particuliers de déneiger devant chez eux.

Les agents de la Ville seront sur le pont à compter de jeudi 1er décembre, et jusqu’au 28 février prochain, dans le cadre du plan de viabilité hivernale de la municipalité. Retour, en trois points, sur son fonctionnement.

Les équipes

Il y en a deux, qui sont constituées d’une quinzaine de personnes. Elles assurent une rotation, pendant les trois mois d’astreinte, une semaine sur deux. Elles comptent chacune deux patrouilleurs, chargés de donner l’alerte, en s’appuyant sur les bulletins météo, si nécessaire. Une douzaine d’agents, par deux, se répartissent alors la ville, pour assurer le déneigement, et/ou saler les routes en cas de verglas.

En savoir plus…

nov 22, 2016

Accidents et poids lourds

Accidents et poids lourds: on démêle le vrai du faux

« Il y a toujours un camion impliqué dans les accidents », « il y a de de plus en plus de camions sur les routes », « les routiers roulent trop souvent fatigués ». Après la série d’accidents dramatiques impliquant des poids lourds qui a émaillé la semaine, vous êtes nombreux sur nos réseaux sociaux à montrer du doigt les chauffeurs routiers. On démêle le vrai du faux.

accident_camion

La conductrice décédée et trois blessés grave dans le choc frontal entre un camion et un bus lundi matin sur la RN 25 à Bavincourt. Trois morts dans une collision entre un poids lourd et une voiture sur l’A1 dans la nuit de lundi à mardi. Un dépanneur fauché par un camion sur l’A1 mardi soir. La semaine a été marquée par de dramatiques accidents impliquant des poids lourds. En partageant nos articles sur les réseaux sociaux, nous avons été confrontés à une vague de commentaires mettant en cause les routiers. Nous avons répertorié les affirmations qui revenaient le plus fréquemment, et cherché à savoir si elles étaient justes… ou pas !

« La plupart des accidents impliquent un poids lourd »

Faux. En 2014, les camions ont été impliqués dans 5 % des accidents mortels de la route et dans 14 % du nombre des personnes décédées, selon l’Institut technique d’accidentologie (ITA). De plus, le chauffeur de poids lourd n’est que peu souvent responsable (dans 28 % des accidents mortels contre 57 % pour l’ensemble des conducteurs) selon les chiffres de l’Observatoire national interministériel de la sécurité routière.

Lire l’article 

 

nov 22, 2016

Disparition de l’écotaxe

L’écotaxe disparaît définitivement

Un amendement socialiste au projet de loi de finances 2017, soutenu par le gouvernement et voté dans la nuit de jeudi à vendredi à l’Assemblée, supprime l’écotaxe, dont le rapporteur public du Conseil d’Etat avait relevé le report et non l’abrogation. Ce vote aura des conséquences en Alsace.

Votée en 2009 sous le quinquennat de Nicolas Sarkozy, plusieurs fois reportée, l’écotaxe avait été suspendue « sine die » par le gouvernement le 9 octobre 2014 face à la fronde des « bonnets rouges » bretons. Porté dans l’hémicycle par le député PS du Finistère Richard Ferrand, soutien d’Emmanuel Macron, l’amendement a recueilli l’avis « plutôt favorable » de la rapporteure générale du Budget Valérie Rabault à titre personnel car il n’avait pas été vu en commission. Le député LR des Côtes d’Armor Marc Le Fur, qui s’était « très engagé contre l’écotaxe » au moment du mouvement des « bonnets rouges », a jugé « bon de mettre un terme » à cette mesure  « suspendue » mais subsistant dans les textes. Le secrétaire d’Etat au Budget, Christian Eckert, s’en est remis à « la sagesse » des députés, sans autre commentaire.

Devant la fédération nationale des transports routiers, son collègue Alain Vidalies avait évoqué les « inquiétudes » nées dans cette profession d’une procédure récente devant le Conseil d’Etat (voir notre article du 10 novembre sur l’action de l’association Alsace Nature). « Sur le plan purement formel, l’existence de l’écotaxe est restée inscrite dans le code des douanes. Une association a imaginé exploiter ce maintien apparent pour ouvrir la procédure que j’évoquais devant le Conseil d’Etat, tendant à obliger le gouvernement à prendre les décrets d’application », avait-il ajouté.

Lire la suite…

 

nov 16, 2016

Les pièges des routes françaises

Les pièges des routes françaises

FAIT DU JOUR. 40 Millions d’automobilistes a listé 31 000 signalements de chaussée dégradée. Inquiétant, car 1 accident sur 2 est en partie dû à un problème d’infrastructure.

C‘est un patrimoine qui a longtemps fait la réputation de la France. Ah, la fameuse nationale 7, l’autoroute du soleil et ces petites routes de campagne bordées de platanes. Ce réseau d’un million de kilomètres, nos voisins nous l’envient. Mais pas ceux qui l’empruntent au quotidien. Nids-de-poule, dos-d’âne hors norme, chaussées déformées, panneaux illisibles, chaussées inondées à la moindre averse… dans un document d’une centaine de pages que nous dévoilons en ce pont de 11 novembre très chargé en circulation, 40 Millions d’automobilistes a compilé 31 186 signalements de route dégradée issus de témoignages recueillis sur le site Jaimalamaroute.com. Alors que les chiffres de la sécurité routière sont dans le rouge depuis début 2016 (+ 0,8 % de morts), malgré une embellie en octobre, c’est loin d’être anecdotique.

40% des panneaux non conformes

« Sachant que 47 % des accidents comportent des facteurs se rapportant à l’infrastructure, il est inadmissible de voir nos routes se dégrader sans la moindre réaction des pouvoirs publics, fulmine le délégué général de l’association, Pierre Chasseray. Cette carte n’est pas exhaustive mais témoigne du laisser-aller en matière d’entretien. » Dans chaque département, l’association a listé des centaines d’exemples et prévient qu’elle se portera partie civile si, faute de travaux, un accident mortel se produit sur l’un de ces axes.

Lire la suite de l’article…

 

nov 16, 2016

Sur la route avec les agents d’exploitation du CD77

« Travaux en cours, ralentissez, c’est vital ! » est le nom de la campagne de sensibilisation lancée en 2016 par le Département de Seine-et-Marne pour la sécurité de ses agents sur les routes.

En effet, répartis sur tout le territoire, les agents d’exploitation mettent en œuvre l’une des missions majeures du Département : l’entretien des routes au quotidien pour les usagers.