Blog

You are here: Home → 16 nov 2017
nov 16, 2017

Manque d’investissement dans les infrastructures routières

Le manque d’investissement dans les infrastructures routières pose problème
aux collectivités

L’Union routière de France (URF) a publié un rapport sur la question du financement des routes par le biais d’Yves Crozet président du Think Tank, le laboratoire d’idées de l’UNR.

Yves Crozet, économiste et président du Think Tank de l’URF a réalisé un rapport sur le financement des infrastructures routières pour contribuer aux débats des Assises nationales de la mobilité, qui se déroulent jusqu’à fin décembre. L’annonce d’un projet de loi d’orientation des mobilités début 2018. Le rapport met en évidence les contraintes auxquelles le réseau routier doit faire face.

15 milliards d’euros de dépenses pour 37 milliards de recettes

Le financement des infrastructures routières se heurte à la rareté grandissante des fonds publics. Le problème qui est découle est que l’Etat et les collectivités territoriales ont moins de marge de manoeuvre. Pourtant, ce sont eux qui financent la majorité de l’entretien et de la maintenance du réseau routier. Les dépenses de fonctionnement et d’investissement routiers étaient de 15 milliards d’euros en 2015. Et si la route engendre des coûts importants pour la collectivité, Yves Crozet rappelle qu’elle rapporte des recettes tout aussi importantes pour les finances publiques, à raison de 37 milliards d’euros en 2015. Les deux-tiers proviennent de la TICPE (taxe intérieure de consommation sur les produits énergétiques).

Lire la suite de l’article…